À propos des cambriolages chez Marsactu

Samedi 12 mars 2016

879f231a-d774-4387-b810-a589d1b1a6c1

Samedi 12 mars 2016

Cher(es) lecteurs, lectrices et abonné(e)s,

Comme vous l’avez sans doute su, la rédaction de Marsactu a été visitée par deux fois ces derniers jours. Le premier de ces cambriolages nous a privé de la quasi intégralité du matériel que nous avions racheté devant le tribunal de commerce. De par ce fait, la relative bonne affaire que nous avions faite à l’époque pourrait se retourner contre nous. En effet, l’estimation de ces six ordinateurs et de l’appareil photo par le commissaire priseur au moment de la liquidation était assez basse. Or, c’est cette facture que nous devons présenter à notre assureur.

Quelques jours plus tard, nos locaux étaient à nouveau visités et du matériel emporté. Cette fois-ci, l’intention nous est apparue toute autre. Les ordinateurs d’occasion que nous avions récupéré entre temps ont été déplacés mais pas dérobés. En revanche, l’ensemble de la rédaction a été retourné. Des documents confidentiels ostensiblement posés en évidence. Cela nous a clairement laissé penser à une intimidation. Nos visiteurs voulaient nous faire savoir qu’ils cherchaient quelque chose et pas nécessairement de l’argent ou des objets de valeur car ils ont laissé derrière eux largement plus que ce qu’ils ont emporté. Les services de police ont été avisés mais pour l’heure, nous n’avons pas d’informations particulières à ce sujet. En parallèle, la sécurité des locaux a été renforcée.

Si l’intention était de nous intimider, nos visiteurs ont surtout réussi à conforter notre détermination. Nous nous sommes lancés dans l’aventure de la renaissance de notre média car nous sommes persuadés qu’un journal indépendant, exigeant, ancré, est une nécessité pour notre territoire. Si notre travail dérange, c’est bien parce que, parfois, nous faisons mouche, nous pointons la plume dans la plaie, comme d’autres avant nous.

Heureusement, la solidarité est là et, très vite, nous avons pu récupérer le matériel nécessaire à notre travail. Et sur les réseaux sociaux, par courrier, par mail, beaucoup d’entre vous nous demandent comment nous donner un coup de main. Aujourd’hui, la meilleure des réponses est de faire parler de nous, de nous faire connaître et d’augmenter ainsi le socle de nos abonnés pour assurer notre indépendance économique et éditoriale.

Par ailleurs, Marsactu est aujourd’hui une entreprise solidaire de presse. Ce statut tout neuf va nous permettre d’élargir notre capital au plus grand nombre et de faire entrer nos lecteurs au coeur de notre aventure. Nous vous tiendrons très prochainement au courant de cette nouvelle étape de notre co-construction. Si nous réussissons ensemble ce pari, ce sera alors la meilleure des réponses à toutes les intimidations.

marsactu.fr