On a grèvé


Date de sortie 10 septembre 2014 (1h 10min)
De Denis Gheerbrant
Avec acteurs inconnus
Genre Documentaire
Nationalité Français

Débat : Luttes femmes de service / Défense des travailleurs précaires
avec Les grévistes, Cristina NIZZOLI et un représentant du CNT-SO

SYNOPSIS ET DÉTAILS

Elles s’appellent Oulimata, Mariam, Géraldine, Fatoumata… elles sont une quinzaine de femmes de chambres et pendant un mois elles vont affronter le deuxième groupe hôtelier d’Europe. Elles n’acceptent plus le salaire à la chambre, les heures données au patron, le mal de dos qui les casse et le mépris dans lequel elles sont tenues.
« On a grèvé », c’est la rencontre entre leur force et une stratégie syndicale pertinente

Synopsis

Oulimata, Mariam, Géraldine et Fatoumata en ont assez de se faire exploiter. Avec une petite vingtaine de femmes de chambres et pendant un mois, elle vont « grever » c’est-à-dire protester avec banderoles et piquets de grève contre le deuxième groupe hôtelier d’Europe. Elles ont l’énergie du désespoir. Et elles tiendront jusqu’au bout, avec force musique et danse…

Critique lors de la sortie en salle le 10/09/2014

Par Cécile Mury

Denis Gheerbrant, auteur, notamment, de l’excellente saga documentaire La République Marseille, a suivi, un mois durant, le mouvement social qui opposa en 2012 une quinzaine de femmes de chambre à leur employeur — le puissant groupe hôtelier Louvre Hotels. D’un piquet de grève à l’autre, tandis que les patrons jouent le pourrissement et que l’attente se fait plus éprouvante, Oulimata, Mariam, Fatoumata et les autres dansent, distribuent des tracts, crient des slogans… Face caméra, elles évoquent, l’une après l’autre, leurs conditions de travail difficiles, les injustices quotidiennes auxquelles elles sont confrontées, pour que d’autres s’enrichissent spectaculairement. A travers elles, c’est toute une catégorie sociale que le film met en lumière : gros plans sur les « invisibles » du système libéral, immigrés, exploités, « travailleurs jetables ». Un beau doc militant, sur l’apprentissage de la lutte et de la solidarité. — Cécile Mury

Distributeur Zeugma Films