LA CIGALE, LE CORBEAU ET LES POULETS


Date de sortie 18 janvier 2017 (1h 35min)
De Olivier Azam
Avec le suisse Jean Oréglia, le chef Pierre Blondeau, le logisticien Tintin, le chimiste Jean-Michel Villeroux, le plombier Guy Riba, le barde Maax, l’ouvrier Bernard Blaiseau, le proviseur Marcel Caron, le boucher Alain Baret et la cigale bureau de tabac & librairie régionaliste
Genres Comédie, Documentaire
Nationalité Français

Débat : Sociabilité politique dans les espaces ruraux / Etat policier
avec P. Blondeau

SYNOPSIS ET DÉTAILS

Début 2009. Des balles de 9 mm et des lettres de menaces sont envoyées au président de la République, Nicolas Sarkozy.
Pierrot, Tintin, le Suisse et leurs compères, dont le QG est un bureau de tabac nommé La Cigale à Saint-Pons-de-Thomières (Hérault), vont être accusés d’être le corbeau et poursuivis par tous les poulets antiterroristes de France. Mais pourquoi eux ?

Toutes les polices de France sont aux trousses de la mystérieuse « Cellule 34 » qui menace de mort le président de la République. 150 policiers de la brigade antiterroriste débarquent dans un petit village de l’Hérault. Qui sont ces dangereux papys accusés d’être le corbeau ?

L’affaire

9 février 2009 Raymond Couderc, sénateur-maire de Béziers, reçoit une lettre avec une balle de 9 mm et des menaces de mort à l’encontre de Nicolas Sarkozy, signée « Cellule 34 ».

fin février 2009 Envoi groupé de courriers à Nicolas Sarkozy et plusieurs de ses ministres dont Rachida Dati, Michèle AlliotMarie et Christine Albanel.

3 mars 2009 La section anti-terroriste est saisie de l’enquête.

avril 2009 De nouvelles balles sont postées depuis l’Hérault, l’enquête s’oriente vers les stands de tir de la région.

11-12 août 2009 Perquisition au bureau de tabac La Cigale à Saint-Pons-de-Thomières.

3 septembre 2009 Une opération de police d’envergure est déclenchée à Saint-Pons-de-Thomières avec onze gardes à vue et des dizaines de perquisitions.

20 septembre 2009 Un homme reconnaît être l’auteur des lettres anonymes. Il n’a aucun lien avec les arrestations précédentes.

28 septembre 2009 Une nouvelle lettre contenant une balle est envoyée à l’élysée. l’affaire

Environ mille fonctionnaires ont été mobilisés sur ce dossier pendant 6 mois. Le jour J, cent cinquante policiers ont débarqué à Saint-Pons-de-Thomières. Des mois de traques, d’écoutes téléphoniques, deux vagues de perquisitions, 62 heures de garde à vue pour s’apercevoir que ce n’était pas eux.

PREMIÈRES RÉACTIONS DES SPECTATEURS

Quelques extraits des premiers mots qu’on a reçu :

- « Super film. Tout le monde a apprécié, aimé et ri. Très content d’en avoir eu la primeur !!! » (Stéphane)

- « On le regarde presque comme un thriller, un feuilleton… Ce docu me fait penser à la BD de Lupano et Cauet « Les vieux fourneaux ». D’un côté, il y a le souffle de la vie et de l’autre une politique mortifère… » (Christiane)

- « Superbe documentaire sur ces empêcheurs de tourner en rond, des emmerdeurs jouissifs de première dont l’abnégation n’a d’égal que leur humour (fantastique fête des poulets) (…) Salutaire et vivifiant dans ces moments que d’aucuns penseraient moroses. » (Guillaume)

- « Si le film est traité comme une farce, la profondeur de l’engagement de ces personnes est indéniable et peut susciter des engouements militants rafraîchissants . » (Christian)