Les Apéros Littéraires

vous invitent à une  rencontre-signature avec

Maurice Gouiran

autour de ses ouvrages

Le printemps des corbeaux

Maudits soient les artistes

vendredi 10 mars à 18h30

au Théâtre Toursky

16, promenade Léo Ferré

13003 Marseille

Entrée gratuite

Vous pourrez intervenir, questionner, échanger, partager… et consommer avec modération

Contact : jean pierre 06 52 786 785

www.Apéros Littéraires

jpbrnd@ouvaton.org

Suivez-nous sur Facebook : www.facebook.com/repaire.daubagne

Après cet Apéro Littéraire, le restaurant « Les Frangins d’la night » vous accueille dans un cadre convivial et fraternel

Parking gardé rue Auphan 4€


logo

vous invitent à une rencontre-signature avec

Jean Contrucci

pour la sortie de son livre

La ville des tempêtes

vendredi 27 janvier à 18h30

au Théâtre Toursky

16, promenade Léo Ferré

13003 Marseille

Entrée gratuite


logo          Des livres, deux auteurs

vous invitent à une rencontre-signature avec

 Gilles Del Pappas et Maurice Gouiran

samedi 29 octobre à 18h30
au Cercle de l’Harmonie
12 cours Beaumond  13400 Aubagne

 


logo           Un livre, un auteur

vous invitent à rencontrer

Gilles Del Pappas
pour la sortie de son livre
attila
et
Philippe Hauer
Directeur des Editions Van Loo

vendredi 23 septembre à 18h30
au Cercle de l’Harmonie
12 cours Beaumond 13400  à Aubagne

Vous pourrez intervenir, questionner, échanger, partager…  et consommer avec modération
Entrée gratuite
Contact : jean pierre 06 52 786 785 – 06 11 43 55 79

Gilles Del Pappas


jeudi 06 novembre 2014

a0-1352

Militante des droits de l’Homme, Marie-Jo Parbot est allée recueillir à Gaza des « paroles d’assiégés ». Ses interviews dessinent une société complexe, habitée par la volonté de vivre envers et contre tout.

« GAZA veut dire étymologiquement “la Forte” », rappelle Michèle Sibony, vice-présidente de l’Union juive française pour la Paix, pour conclure la préface qu’elle a accordée au livre-reportage de Marie-Jo Parbot, Gaza, la vie, passionnément !

Les hasards de l’édition ont fait coïncider la sortie de cet ouvrage avec le paroxysme d’une des pires crises qu’ait connues la “prison à ciel ouvert” de Gaza. Marie-Jo Parbot nous livre pourtant le portrait d’un territoire de vie, d’amour, de volonté et d’espoir.

Gaza, la Forte, semble puiser dans les catastrophes l’énergie de la renaissance : « S’il y a une guerre quelque part, les gens attendent pour reconstruire. Pas nous, on recommence immédiatement. Et nous le ferons toujours car nous n’avons nulle part où aller ! », explique Moussa, l’un de la centaine de Gazaouis qu’a longuement interrogés Marie-Jo Parbot en mars 2013.

Déjà coauteur (sous le pseudonyme de Roannie) d’une bande dessi-née en quatre tomes consacrée à la Palestine et à Israël (L’Intruse, aux éditions Vertige Graphic), cette pédiatre aujourd’hui retraitée a pris conscience du drame palestinien en 1972, lors de la sanglante prise d’otages israéliens aux Jeux Olympiques de Munichpar un commando de l’organisation palestinienne Septembre noir. « J’avais 29 ans, et ce fut un choc : il y avait donc des Palestiniens en Palestine ! », se souvient-elle.

Depuis, Marie-Jo Parbot, qui a « fait ses classes » en militant pour Amnesty International, a éprouvé « l’envie d’affirmer physiquement [ses] convictions ». Ses convictions : la défense des droits humains fondamentaux et de la notion d’égalité. « Je prends l’option de défendre tous ceux qui ont droit à leur petit bout de bonheur », explique-t-elle.

jeudi 02 octobre 2014


ob_a5f232_main-stop-tafta

Le Grand Marché Transatlantique

Conférence – débat avec Raoul Marc Jennar

En partenariat avec ATTAC Aubagne

 jeudi 23 septembre 2014


calabuig_prd

UN ITINERAIRE COMMUNISTE

Du PCF à l’altercommunisme
jeudi 23 septembre 2014 à 18h30
Une rencontre – débat avec Bernard Calabuig

Bernard Calabuig, ouvrier maçon, originaire de Lézignan, adhère en 1973 aux Jeunesses Communistes puis au Parti Communiste Français dont il sera l’un des permanents salariés pendant trente années.
Ce livre illustre le parcours d’un cadre formé dans le moule intellectuel du PCF…


jeudi 04 septembre 2014

 j-avais-vingt-ans-dans-la-guerre-d-algerie-de-bernard-dravet

J’AVAIS VINGT ANS DANS LA GUERRE D’ALGERIE

Rencontre-débat avec Bernard Dravet *

Interrogatoires avec sévices, tortures, emprisonnements arbitraires, exécutions sommaires, regroupements, viols, napalm…
Voici encore un livre sur la guerre d’Algérie…
Le témoignage d’un officier qui a refusé la torture et s’est heurté aux brimades de la hiérarchie militaire.
Il décrit la vie militaire pendant la prétendue « pacification »

* Bernard Dravet est né à Marseille, vit depuis 35 ans à Aubagne, avait vingt ans lorsqu’il s’est trouvé appelé et engagé dans cette guerre d’Algérie à laquelle il participera pendant 24 mois.

 

 

 

Une réflexion au sujet de « Les Apéros Littéraires »

  1. Hello Jean-Pierre et les amis du Repaire, si c’est possible à organiser, je viendrais bien vous parler des engagements militants d’ABC’éditions : pour l’égalité des droits aux soins, au logement, à l’alimentation et à l’éducation entre toutes les personnes dans la planète et contre le féminicide, contre les technologies écocidaires. Voir les onglets « nos parutions » et « nos actions » sur notre site http://www.abceditions.net
    Merci et à très bientôt sans doute !
    Jean-Jacques M’µ

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Tous les 3e jeudis du mois!